Débats politiques impliquant les membres de l’opposition : Paul Atanga Nji en colère contre la chaine Equinoxe !

Paul Atanga Nji, le Ministre de l’administration territorial au Cameroun, s’est déclaré offusqué par les débats et émissions proposées par les chaines privées de Douala.
En effet, il voit en ces débats qu’il qualifie de dangereux, des sources de conflits qui risquent de rendre encore plus fragile la stabilité du pays, déjà sujet à bon nombre de déséquilibres internes.

Bien qu’il s’est abstenu de nommer ouvertement la chaîne de télévision de Severin Tchounkeu, les propos de Atanga Njie visent sans nul doute le média dont l’audience devient de plus en plus forte partout dans le pays.

C’est ainsi lors d’une réunion de sécurité qu’il a présidée hier, il a servi un discours qui sonne plutôt comme une mise en garde envers les responsables de la chaîne de média installée à Douala , Atanga Nji dit avoir été informé plusieurs fois sur les dérives des nombreux médias qui fleurissent un peu partout dans la capitale économique.
‘’Je demande une fois de plus aux responsables de ces chaînes de télévision qui organisent sciemment, je dis bien sciemment ces débats qui ont pour but de saper l’action gouvernementale, saper le moral des forces de défense et de sécurité, et de porter un coup à ce projet des grandes opportunités du chef de l’Etat, de rectifier le tir avant qu’il ne soit tard », a averti Paul Atanga Nji

Pour l’analyse politique Claude Wilfried Ekanga, cette déclaration du ministre n’est pas fortuite et est une réplique de Minter consécutive à ses dernières intervention par Skype sur ce média.
’’ Au lendemain de mes deux passages via Skype-Vidéo sur la chaîne Équinoxe TV cette semaine, Paul Atanga Nji ( l’homme des faux observateurs de Transparency ) a réuni hier, un cortège de sous-préfets lors d’un discours musclé ‘’, estime le chroniqueur qui évolue actuellement à Berlin.

Notons que la chaîne qui s’est donnée comme slogan la ‘’transmission de la vraie information'' organise des émissions qui mobilisent de plus en plus les camerounais devant le petit écran, quelle que soit leur couche sociale et leurs positions politiques.
On y traite de tous les sujets qui meublent l’actualité camerounaise, avec surtout la participation des acteurs de toutes les sensibilités politiques.

 

 

Commentaires