Un médecin en mission en RD Congo brutalement assassiné par ses collègues congolais !

Ce mercredi 7 août 2019, les forces de l’ordre congolaises ont officiellement mis la lumière sur cette sordide histoire de meurtre après plusieurs mois d’enquête.
En effet, leurs investigations ont mené à l’arrestation de trois des quatre médecins congolais accusés d’être impliqués dans la violente attaque contre une équipe de lutte contre Ebola, qui avait coûté la vie au Dr Richard Mouzoko, leur homologue de nationalité camerounaise.

Le meurtre avait eu lieu en Avril dans l’Est de la République démocratique du Congo.
Le Médecin de l’OMS envoyé en mission dans ce pays pour une campagne de lutte contre Ebola, a été sauvagement assassiné et ses bourreaux s’étaient depuis lors fondu dans la nature., jusqu’à ce mercredi 7 aout, jour de leur arrestation.

Ces assassins qui étaient pourtant loin d’être les premiers soupçonnés, ne sont autre que les médecins partageant le même service que l’épidémiologiste camerounais.
En effet, les enquêtes ont révélé qu’ils auraient tenu ‘’ des réunions en date du 14 avril 2019 pour projeter l’assassinat du docteur Richard Mouzoko’’
D’après le lieutenant-colonel Jean-Baptiste Kumbu Ngoma, procureur militaire de Butembo (Nord-Kivu), ces médecins sont poursuivis pour « terrorisme, association de malfaiteurs ».

Il s’agit des docteurs Hippolyte Sangala Kisako, Aurélien Luendo Paluku et Gilbert Kasereka. Parmi ces médecins, trois sont actuellement derrière les barreaux.
 Quant au dernier et quatrième médecin, le Dr Mundama Witende, il est actuellement en cavale dans un pays qui ne saurait tarder à être découvert par les éléments de la police qui sont tous à ses trousses.

A ces assassins d’ajoutent d’autres personnes accusées de complicité de meurtre, dont une femme, qui ont également été inculpés dans cette affaire.

 

Commentaires