Opération Epervier : Jean Mengue dans les geôles de la prison centrale de Kondengui !

Dans le cadre des enquêtes visant à mettre la lumière sur la regularité et la gestion des fonds publics, l’ancien DG de l’ART avait été audité les éléments du TCS.
Suite à son interrogations, les forces de l’ordre ont jugé les délits retenus contre lui assez solides pour le maintenir en garde à vue.
Après 72 heures dans les locaux du SED, Jean Mengue a été déféré à la prison centrale de Kondengui dans l’attente de son procès.

Jean Louis Beh Mengue, l’ancien directeur général de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART), a finalement été écroué à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui dans la soirée de ce mercredi 7 Aout 2019.

Pour cause, il a été incriminé pour une affaire de détournement présumé de deniers publics.
Ces délits remontent à la période durant laquelle il a eu sous sa responsabilité la structure de communication citée plus haut.
En effet, le rapport d’audit du Contrôle Supérieur de l’Etat (CONSUPE), avait  décelé bon nombre d’irrégularités dans la gestion de l’entreprise ainsi que d’autres détournements présumés de fonds publics et malversation.

Pour rappel, ce sont ces mêmes allégations qui ont été à l’origine de son limogeage au cours du mois de juin 2017, après qu'il ait dirigé la firme pendant 18 ans.
Avant son audit de ce 5 aout à l’issue duquel il avait été  mis en garde à vue, le prévenu avait d’abord été interdit de quitter le sol camerounais tant que toute cette affaire se serait pas tirée au clair.

 

Commentaires