Conflits anglophones : les séparatistes font de nouveau plusieurs victimes dans les rangs de la gendarmerie à Ndop

Ce mardi 8 juillet à Ndop, un combat sanglant a opposé les éléments de la gendarmerie aux militants armés successionistes, suite à une embuscade tendue par ces derniers aux gendarmes.
Bilan de la bataille : deux hommes de tenue ont été tués et plusieurs de leurs collègues blessés et dans un état critique.

Des gendarmes ont été pris dans un guet-apens mis en place par les combattants armés de l’Ambazonie, alors qu'ils formaient un convoi en direction de Kumbo dans l’exercice de leurs fonctions.
Une bataille sanglante s’ensuivra et coûtera la vie à deux des gendarmes dudit convoi.
Plusieurs autres hommes de tenue seront blessés et évacués dans un état critique en urgence à l’hôpital dès l’arrivée des secours. 

Les corps des défunts gendarmes seront quant à eux, transportés à la morgue de l'hôpital régional de Bamenda.

Des meurtres qui viennent malheureusement alourdir les pertes humaines déjà considérables enregistrées dans les rangs des hommes de tenue depuis l’avènement des crises anglophones dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du pays.
Notons également que les autorités administratives, les policiers, gendarmes, instituteurs et autres fonctionnaires de l'administration publique constituent les principales cibles des hommes armés qui se réclament ‘’ soldats de l’Ambazonie’’

 

Commentaires