Alerte : L'énorme décision du gouvernement camerounais à propos de plusieurs entreprises qui indigne et risque de faire énormément de bruits.

Le ministre des Marchés publics, Ibrahim Talba Malla, vient de rendre public un communiqué suspendant 334 entreprises de la commande publique, pour une durée de 2 ans. Cette suspension, précise ce membre du gouvernement, vaut également pour les activités de co-traitance ou de sous-traitance relative aux contrats publics.



Cette décision, explique Ibrahim Talba Malla, fait suite à l’abandon des chantiers et contrats confiés à ces 334 entreprises et prestataires, au cours des exercices budgétaires 2014, 2015, 2016 et 2018. Tous ces contrats ont d’ailleurs été résiliés dans la foulée. Selon les experts, cette mesure qui n’est pas nouvelle dans le pays est généralement inopérante. En effet, avec les facilités existantes dans le domaine de la création des entreprises, il suffit pour les entreprises suspendues de changer de dénomination, tout en conservant les mêmes dirigeants, pour être de nouveau éligible à la commande publique.

Commentaires