Top 5 des ministres camerounais très actifs sur Tweeter.

De nombreux politiques tweetent au quotidien. Et sont repris par les médias. C'est bien joli un ministre qui tweete, mais n'a-t-il pas autre chose à faire ?



Il est vrai que les ministres sont des gens comme les autres. Ils ont le droit de flirter avec les nouvelles technologies, de se promener un Iphone à la main, et de communiquer via Facebook ou Twitter. Mais lorsque l’actualité enchaîne les révélations relatives à l’utilisation qu’ils en font, on frise le ridicule. Ces plateformes sont bien évidemment des outils de communication extraordinaires.Voici quelques ministres camerounais accro aux réseaux sociaux :

1- Gregoire Owona


Ministre du travail et de la sécurité sociale, Grégoire Owona est un Tweeto cinq étoiles. Quand il le faut, il n’hésite pas à remettre sur le droit chemin les âmes égarées.



2- Joseph Lé


Très actif sur Twitter depuis son inscription en novembre 2015, Joseph Lé, Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme administrative, partage régulièrement ses activités professionnelles à ses followers.



3- Manaouda Malachie


Ministre de la Santé Publique, le Dr Manaouda Malachie est l’un des membres du gouvernement les plus appréciés de la Tweetosphère. Très actif lui aussi, il tient les internautes au courant des décisions fortes qu’il est amené à prendre dans son secteur d’activités.



4- Issa Tchiroma Bakary


Ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, Issa Tchiroma Bakary est le plus populaire des ministres sur Twitter avec ses 15 900 abonnés. Du temps où il occupait le poste de Ministre de la communication, le président du FSNC (Front pour le Salut National du Cameroun), avait des répliques bien tranchantes.



5- Jean de Dieu Momo


Ministre délégué auprès du Ministre de la justice Garde des sceaux depuis le 4 janvier dernier, le très controversé Maître Jean de Dieu Momo s’exprime lui aussi sur Twitter.


Commentaires