Buea : Un camion des services militaires percute à mort une petite fille à Sosoliso !!

Un nouvel tragique incident  en zone anglophone dans lequel les forces militaires sont citées.
Au même moments où certains de leur congénères commettaient une maladresse fatale qui coûtera un bras à une dame dans le Nord-Ouest, les militaires en service à Buea à bord d’un camion, ont causé la mort d’une petite vendeuse à la sauvette à Sosoliso.

Les faits ont eu lieu ce dimanche 17 Novembre 2019 à Sosoliso, sise dans la ville de Buea, région du Sud-Ouest.
Un camion militaire de marque Hilux a mortellement percuté une fillette, qui sera acheminée d’urgence à l’hôpital de la localité pour tenter de la sauver.
Elle succombera malheureusement quelques heures plus tard, des suites des graves blessures occasionnées par le choc.

Jusqu’au moment où nous posons presse, l’identité de la victime est encore inconnue selon les autorités locales.
Les seules informations dont on dispose actuellement à son sujet, sont relatives au fait qu’elle était revendeuse de fruits au Checkpoint de la ville.

Une tragédie qui intervient en même temps que le tragique incident survenu à Awing, dans la subdivision de Santa, division de Mezam du Nord-ouest.
En ce dimanche après-midi, lors d’une descente des éléments des force de défense camerounaise dans cette zone, une balle perdue tirée par les soldats atteindra le bras d’une jeune femme enceinte, qui risque actuellement l’amputation.

Ce ne sont pas les premiers faits reprochés aux forces militaires en service dans les zones en crise.
Si ceux cités plus haut pourraient être mis sur le dos de malencontreux accidents, des crimes leur sont régulièrement attribués par les populations autochtones.
Récemment, ils ont été décriés comme étant les instigateurs d’une série d’incendies criminels qui ont eu lieu en zones anglophones.

Commentaires