Faible mobilisation du RDCP à Paris : Voici pourquoi SE Alfred Nguini a échoué dans sa mission !

Lors de son voyage à Lyon le 8 Octobre dernier, Paul Biya avait reçu un bain de foule dès son arrivée à l’hôtel.
Une affluence de sympathisants arborant les couleurs du parti au pouvoir, venus témoigner leur loyauté au Chef de l’Etat pour le remercier d’avoir initié le Dialogue National.
Toutefois, sa cote de popularité en France prendra un sacré coup lors de son récent voyage à Paris, dans le cadre du Forum International de la Paix.
En effet, une défaillance de taille a été notée dans l’organisation, mais également dans la mobilisation des militants à Paris.
Selon les dernières informations recueillies, l’Ambassadeur du Cameroun en France, a dû faire face cette fois-ci à de grands problèmes financiers.

Bien que les manifestations de la Brigade Anti-Sardinard n’ont pas été le principal soucis du Chef de l’Etat cette fois-ci, ce séjour à Paris se révélera en somme toute très accablant pour Paul Biya.
En effet, une série de dysfonctionnements a été décelée dès l’atterrissage du couple présidentiel à l’aéroport du Bourget.

De prime abord, l’euphorie habituelle qui accueille le président Paul Biya et son épouse Chantal lors de leurs déplacements à l’étranger, ne s’est pas faite ressentir cette fois-ci.
Aucune délégation constituée de ressortissants camerounais n’est venue souhaiter la bienvenue au Chef de l’Etat en Hexagone.

Ce que les médias n’ont pas manqué de faire remarquer, et qui a fortement courroucé les militants du RDPC restés au Cameroun.
Raison pour laquelle bon nombre d’entre eux, se sont insurgés contre l’Ambassadeur du Cameroun en France, SE Alfred Nguini.

Selon un diplomate, à chaque déplacement du chef de l’État à l’étranger, la présidence de la République met des moyens conséquents à la disposition de l’ambassade pour faciliter la mobilisation des camerounais qui résident dans le pays d’accueil.
Pour le président de la section RDPC de France dans la partie nord, Mvondo Mvondo .
  ‘’Son Excellence monsieur l’ambassadeur du Cameroun en France, la somme de 20 000 euros le samedi 09 novembre 2019 ». « A quoi a servi cet argent, vu que nous n’avons pas vu de résultat ? Pourquoi nous n’avons aucune traçabilité des fonds qui ont été mis à la disposition par la Présidence auprès des autorités diplomatiques du Cameroun en France ? ‘’, s’est-il offusqué sur les réseaux sociaux.

Certaines sources même soutiennent que l’ambassade du Cameroun à Paris aurait même reçu des facilités plus importantes que d’habitude.
Alors pourquoi ont été notés autant d’embarras, si les moyens ont effectivement été mis à la disposition de l’Ambassadeur ?

Tout porte ainsi à croire que les fonds déboursés par la présidence ne sont pas arrivés à destination, ou n’ont pas été utilisés pour inciter les militants à venir honorer le Président.


 

 

Commentaires