Incarcération de Iya Mouhamed: Samul Eto'o fait son mea culpa et demande solennellement à Paul Biya de faire libérer son ancien ennemi juré !

Ce jeudi 14 novembre 2019, le footballeur camerounais Samuel Eto’o a livré un entretien exclusif simultanément sur les quatre chaines nationales.
Au cours de cette interview, il s’est confié aux camerounais comme jamais.
Ce fut également une occasion pour lui de lancer une requête spéciale au Chef de l’Etat, en lui demandant de bien vouloir accorder la grâce présidentielle à Iya Mouhamed, l’ancien Président de la fécafoot, envers qui il a pourtant mené une guerre sans merci durant plusieurs années.

C’était un secret de polichinelle, Samuel Eto’o et l’ancien Président de la Fécafoot Iya Mouhamed se haïssaient cordialement.
Entre 2011 et 2013, alors que le joueur est capitaine des Lions Indomptables, les hostilités étaient à leur apogée entre les deux hommes, qui se donnaient en spectacle à toutes les occasions sur la presse.

Rien d’étonnant alors que l’ancien international camerounais, ait tout mis en œuvre pour faire couler son antagoniste, par ailleurs à la tête de la société camerounaise de coton (Sodecoton).

Après moult investigations dans le but de monter assez d’informations compromettantes, Iya Mouhamed est finalement mis aux arrêts et inculpé pour les délits de détournements de fonds durant ses années d’exercices au sein de la Sodecoton.
Pour plusieurs spécialistes des questions de football, la main de Samuel Eto’o a indéniablement trempé dans ces affaires.

Ce jeudi, Samuel Eto’o fait son méa culpa devant les millions de camerounais suspendus à ses lèvres.
 En proie aux remords, il regrette amèrement son action.
‘’ Iya Mohammed et moi, il y a eu beaucoup de bagarres. Ça, c’est vrai. Mais, je n’avais pas à cette époque, certaines informations que j’ai eues bien après. Je vais vous surprendre en vous disant que j’ai aujourd’hui le privilège d’avoir régulièrement les nouvelles du Président Iya. Je les prends par des personnes interposées. Et je prie le président Paul Biya, lui qui a souvent gracié certains de nos frères qui ont commis des actes répréhensifs ou pas, de penser aussi au président Iya Mohammed ‘’ a implore le footballeur retraité.

 

 

 

 

Commentaires