Discours controversé de Paul Biya au forum de Paris : Robert Mouthe Ambassa accuse les organisateurs et crie au complot pour discréditer le Président !

Paul Biya a pris part à une table ronde concernant les questions sécuritaires dans le continent, dans le cadre du Forum pour la Paix qui se déroule actuellement à Paris.
Toutefois, cette débat se révèlera très éprouvant pour le Chef de l’Etat, qui sera d’abord trahi par son traducteur, puis mis dans l’embarras par l’animateur des débats, l’homme d’affaire Mo Ibrahima.
Pour le militant du RDPC Robert Mouthe Ambassa, il s’agit d’une manœuvre orchestrée par les organisateurs du forum, pour piéger le président camerounais.

L'intervention  de Paul Biya a suscité une avalanche de critiques et est au cœur de tous les débats concernant le forum de Paris.
En effet, le Chef de l’Etat a fait un exposé entrecoupé par des erreurs techniques, mais également par beaucoup de maladresses .
Des écarts que bon nombre d’internautes ont attribué à l’âge avancé du vétéran des Présidents de la république, âgé de 86 ans.

C’est dans ce cadre que Robert Mouthe Ambassa a été interrogé par les chroniqueurs de ABK radio ce matin.
A l’en croire, la responsabilité revient aux organisateurs qui ont failli à leur tâche, qui consiste à renseigner clairement le président sur les contours de cette table ronde.
‘’ Le président est venu à cette table ronde dans l’intention de lire son discours, arrivé sur place, il s’est rendu compte que ce n’était pas un discours, mais il fallait débattre plutôt , ce qui naturellement n'est pas chose facile.’’ a-t-il objecté.

Le membre du comité central du RDPC soutient également les organisateurs ont tenté de discréditer le Président camerounais de connivence avec l’homme d’affaire Ibrahim Mo, qui était déterminé à le coincer.

Cependant, l’homme politique pense que cette difficulté rencontrée par le chef de l’Etat n’a été que de très courte durée.
‘’ Vous avez bien vu que quand les choses sont revenues à la normalité le président a repris son efficacité dans la communication’’ se réjouit-il.

Notons que lors de cette entrevu qui a eu lieu ce mardi 11 Novembre 2019, le Chef de l’Etat avait préparé un discours écrit au préalable, sur la paix en Afrique.
A sa grande surprise, il sera pris au dépourvu et interpellé sur les questions sécuritaires, qui l’a contraint à improviser un discours, pendant que l’animateur des débats lui rappelle qu’il a juste ‘’ deux minutes’’.

 

 

 

 

Commentaires