Elections législatives et municipales au Cameroun : La date de convocation officielle du scrutin (enfin) proclamée par Paul Biya !

Les élections législatives et municipales au Cameroun ont été repoussées à maintes reprises, sur décision du Chef de l’Etat.
Après moult revendications, Paul Biya vient de faire part de la date retenue pour la prochaine convocation de l’électorat camerounais.
Toutefois, cette décision fait déjà face à la désapprobation de certains partis politiques, en l’occurrence celle du Social Democratic Front de Fru Ndi.

C’est par un décret rendu public ce dimanche que le Chef de l’Etat Paul Biya annonce la tenue des prochaines élections municipales et législatives au Cameroun.
D’après cette missive, le corps électoral camerounais sera convoqué le dimanche 09 février 2020, selon l´article 1 du décret.
 L´article 2 précise également que " le scrutin est ouvert à 08 heures et clos à 18 heures".

On décrète par ailleurs que le dépôt des déclarations des candidatures auprès d´Elecam est fixé dans les 15 jours suivants la convocation du corps électoral, plus précisément pour le 25 janvier 2020.
Cette date marque par ailleurs le lancement de la campagne électorale.

Cependant, ces résolution ne sont pas été ovationnées par les partis politiques de l’opposition.
En effet, le parti anglophone, le SDF, par la voix de son chargé de communication Jean Robert Wafo, s’est montré réfractaire à la tenue du scrutin, arguant que les résolutions du Grand Dialogue National doivent être prises en compte et officiellement promulguées en amont.
" Comment vont réagir les sécessionnistes", s´est-il offusqué.

Notons néanmoins que c’était la seule issue pour le Président Biya, car il a déjà eu à prolonger le mandat des députés et des maires à deux reprises.
Et comme le stipule l´article 86 du code électoral, le président de la république doit convoquer le corps électoral 90 jours avant la date du scrutin.

Les résultats des élections devraient donc entre connues au plus tard le 29 février 2020 à minuit.
En attendant, le conseil électoral dispose de 60 jours pour rendre public la liste des candidatures retenues.

Commentaires