Prétendue suspension de Afrik Media au Cameroun : la chaîne panafricaine accuse le CNC de canular !

Le Président du Conseil national de la Communication (CNC), Peter Essoka faisait part de l’interdiction de diffuser retenue contre la chaine panafricaine Afrik Media, des suites de propos outrageux qu’auraient tenus les chroniqueurs de cette structure, à l’encontre du Président Ivoirien Alassane Ouattara !
Toutefois, les avocats de la maison de presse mise en cause ont publié un démenti suite à ce communiqué, et se sont insurgé contre ces entraves à la liberté d’expression.

 Dans une lettre datée du 25 octobre 2019, Peter Essoka, président du Conseil national de la Communication, demandait aux responsables de Afrik Media, de bien vouloir retirer sans délai, la chaîne de télévision Afrique Média de leurs bouquets.

Cette sommation serait survenue d’après Mr Essoa, des suites de plusieurs plaintes émises contre la chaîne, relatives à des dérives susceptibles d’impacter sur les relations entre le Cameroun et la Cote d’Ivoire.
En effet, sur les ondes de Afrik media se sont déroulés plusieurs débats qui dénigraient le gouvernement du Président Alassane Ouattara.

Toutefois, ces injonctions ne sont pas effectives et relèvent du mensonge d’après le conseil des avocats de la chaine.
Dans leur correspondance signée le 5 novembre dernier, ils démentent formellement ladite suspension décrétée par le CNC.
‘’ La lettre du CNC aux télédistributeurs est un mensonge qui porte gravement atteinte à la Liberté d’informer et aux intérêts d’Afrique Média Télévision’’ dénoncent-ils dans leur missive.

Commentaires