Du nouveau dans l’affaire du médecin tabassé par des garde-malades : Les agresseurs face au procureur !

Cette affaire fait les choux gras de la presse locale depuis quelques jours.
En effet, elle est relative à l'agression du médecin Césile Koumou, violemment rouée de coups par des individus venus accompagner un malades, et qui se sont révélés par la suite être des malfrats.
Quelques jours après cette agression, les assaillants ont été confrontés face à leur actes au parquet de Yaoundé.

Du nouveau dans l’affaire de l’agression du Dr. Cécile Koumou qui a eu lieu à l’hôpital de district d’Efoulan.
Ce mercredi 6 Novembre 2019, les personnes qui ont porté main sur elle, sont toutes passées devant le Procureur pour répondre de leurs actes.
Interpellé par la presse, le Directeur de l’hôpital a déclaré avoir accordé des jours de repos au médecin victime des assauts des prétendus garde-malades, qui sont en réalités des malfrats qui se sont incrusté dans le centre hospitalier.
  ‘’ Une bande de personnes ivres s’est introduite dans notre hôpital il y a deux jours. Ils ont vandalisé un édifice public, violentant le personnel soignant. Je saisis cette occasion pour rassurer l’opinion publique que la police est intervenue. Les mis en cause seront transférés au parquet aujourd’hui, pour répondre de leurs actes. Le médecin qui a été violenté va mieux’’ renseigne le directeur de l’hôpital.

Pour en revenir aux faits, la bande de personne susmentionnée est arrivée à l’hôpital d’Efoulan et ordonné au Dr. Cécile Koumou d’abandonner le malade dont elle s’occupait, pour prendre en charge le leur.
Il faut noter que le médecin prenait soin d’une femme victime d’un accouchement difficile. Celle-ci a demandé à la bande de patienter le temps qu’elle finisse avec la femme ci-haut citée. Cela n’a pas plu au groupe qui a plutôt choisi de la violenter. 

 

 

Commentaires