Mondiale U17/ Première sortie des Lionceaux soldée par une défaite :Thomas Libiih réagit à l’échec de ses poulains !

Tous les pronostics penchaient en faveur des champions d’Afrique en titre, mais les Lionceaux ne sont pas parvenus à s’imposer face au Tadjikistan, que l’on considérait pourtant à leur portée.
Comme le redoutait leur coach à la veille du lancement du tournoi, c’est le manque de concentration des joueurs de l’équipe, qui leur a grandement porté préjudice.

 

Les jeunes camerounais font une entrée en jeu difficile dans la Coupe du Monde des U17 qui se tient actuellement au Brésil.
Pour leur premier match, les Lionceaux devaient croiser le fer avec le Tadjikistan.
Malgré le fait que le statistiques indiquent que le Cameroun a dominé le match, la rencontre se termine sur le score de 1 but à zéro en faveur du pays d'Asie centrale.

Pour leur entraineur, l’ancien Lion Indomptable Thomas Libiih, la finition a été leur principale faiblesse.
‘’ Nous n’avons pas démérité c’est vrai que nous n’avons pas été présents au niveau de la finition. Nous avons dominé le match de bout en bout ‘’, reconnait Thomas Libiih.

Malgré ce méa-culpa, le coach se dit tout de même confiant et déclare que ce premier faux-pas ne saurait porter atteinte à leur optimisme:
‘’ Dans tous les cas moi j’ai la ferme conviction que nous allons nous qualifier pour le deuxième tour. Je reste positif. Le plus important pour le moment c’est que nous nous restions dans la compétition. ‘’, rassure-t-il.

L’entraineur insiste également sur le fait qu’il ne faut jeter l’opprobre sur personne  au terme ce match qui s’est soldé par la défaite de ses poulains :
‘’ Nous avons perdu, nous n’allons pas mettre pas mettre ça sur le dos quelqu’un. On n’a pas été à la hauteur, très bien. Il ne faut pas perdre le pas ‘’, souligne le patron du banc de touche au microphone de la Crtv.

 Même si le Cameroun est actuellement au bas du classement du Groupe E dans lequel il évolue, avec 0 point, les prochains matchs pourraient renverser les tendances.

Pour ce faire, le sélectionneur mise tout sur la concentration.
‘’ Il faut rester concentré, je crois que c’est le plus important. On a peut-être fait un faux pas aujourd’hui mais demain ça peut être le bon pas vers l’avant. Quand on sait ce qu’on veut, quand on sait où on va, on ne s’arrête pas on continue par marcher pour atteindre le sommet ‘’, exhorte-t-il ses protégés.

 

 

Commentaires